Le thé

« Il est peu de moments plus agréables que ceux consacrés au thé de l’après-midi »
Henry James

 

Un peu d’histoire…

 

Le thé commence son long voyage en Chine. Selon la légende, vers 2737 av J-C, un empereur chinois décida de faire une sieste sous un camellia sinensis (camélia chinois), après avoir mis à chauffer de l’eau dans un chaudron. Pendant son sommeil, quelques feuilles de l’arbuste tombèrent dans l’eau. Au réveil, l’empereur but une tasse d’eau et la trouva délicieusement parfumée : il venait de boire la première tasse de thé de l’histoire. Mais le secret du breuvage fut conservé pendant des siècles et le thé resta réservé aux empereurs de Chine et à leur cour.

 

Le moine bouddhiste japonais Kukai rapporta de Chine au 10ème siècle des plants de thé ainsi que la méthode de préparation du thé : on le cultiva d’abord autour des temples, puis les nobles, les samouraïs, les grands bourgeois y prirent goût. Au 14ème siècle, la cérémonie du thé était présidée par des « maîtres du thé » et trois écoles furent crées.

 

Ce sont les hollandais qui eurent l’idée d’échanger de la sauge contre du thé ; Les premières caisses de thé arrivèrent en Europe en 1606. La Compagnie des Indes hollandaises eut l’exclusivité du commerce du thé jusqu’en 1660, il venait exclusivement de Chine.

 

Au XVIIème siècle, Catherine de Bragance, princesse portugaise, apporte en dot la ville de Bombay, ainsi que le thé à son royal époux Charles II d’Angleterre. La mode du thé devient populaire en Angleterre, contrairement à la France où cette boisson est réservée à l’élite. L’Angleterre se fournit en Inde, une de ses colonies. Le théier local, l’Assamica, est bien adapté à la culture en plaine, mais donne de mauvais résultats dans les régions montagneuses du nord de l’Inde. En 1850, un anglais déguisé en mandarin, Robert Fortune, entreprit un voyage en Chine, dont il ramena 12000 plants de théier cinensis, ainsi que les méthodes de culture et des ouvriers agricoles chinois qui développèrent le thé dans la région de Darjeeling.

 

L’Inde est encore aujourd’hui le premier pays producteur de thé avec 900 000 tonnes (à 98% du thé noir fermenté), suivi de la Chine, de Ceylan, du Kenya (pour le thé de moyenne qualité des sachets) de la Turquie et enfin du Japon (uniquement du thé vert).

 


AccueilAccueil

Bienvenue, identifiez-vous

Panier  

(vide)

Contactez-nous

Une question ? Contactez-nous

+33 (0)2 35 28 45 42

10h00-12h30 et 14h30-19h00 du mardi au samedi

Lettre d'information

 

D'Est en Ouest - magasin de vaisselle et de thé - 14 rue Félix Faure 76400 Fécamp France Tel: +33(0)2 35 28 45 42